Séjour au Cap-Breton été 2017 – Jour 1 – Nouveau-Brunswick

Travail oblige,  depuis plusieurs années, je prend mes vacances par petits blocs. Cet été, j’ai décidé de faire un court blitz dans les maritimes pour profiter du rallye informel de mon club à Sydney, au Cap-Breton.

Je n’ai pas fait le trajet d’un trait. Je suis parti de mon patelin dans le Suroît vers Matane pour y passer un peu de temps avec ma famille. Puis…

Étape 1 – Matane-Matapédia

Le 12 juillet, j’ai quitté Matane pour prendre la 195 le long de la rivière Matane puis vers Amqui pour ensuite suivre la vallée de la Matapédia jusqu’à… Matapédia.

Les conditions routières étaient exceptionnelles. J’ai quitté Matane le réservoir un peu en deçà de la moitié, j’ai refait le plein à Amqui avant de continuer la route. Aucune construction sur la 195 ou la 132,  la route presque déserte tout au long du trajet (normal, à 4h30 du matin). Le lever du soleil était spectaculaire dans les montagnes, voir Galarneau se pointer le nez au dessus des Chics-Chocs, c’est magique.

Le trajet le long de la rivière Matapédia sur la route  132 est défnitivement l’une des plus belles routes de motos au Québec: sinueuse à point, la chaussée parfaite et plusieurs endroits pour faire des arrêts photographiques. J’ai pris une pause à Matapédia, à côté du pont le plus long du monde. C’est un « running gag », le fuseau horaire change entre le Québec et le Nouveau-Brunswick,  06h00 du côté de Matapédia, 07h00 à la sortie du point… Qui fait à peine 100 mètres!

Le temps de regarder le ciel et la rivière, puis on continue au Nouveau-Brunswick.

Étape 2 – Matapédia-Moncton

De Matapédia, j’ai pris la 11  jusqu’à Campbelton, une autre pause essence – et un café, le temps de me dégourdir les jambes un peu et d’apprécier la différence du prix de l’essence – 10 sous de moins le litre pour la super, ça parait!

Après Campbelton, c’est la route 134  le long de  la côte, si j’avais eu un peu plus de temps, j’aurais suivi la péninsule pour voir Caraquet, Shippagan et Tracadie-Sheila, mais je devais rejoindre des amis à Moncton pour midi 30. En chemin, j’ai pris une autre pause café-jambes, cette fois-ci dans un inévitable Tim Horton’s  à Beresford, seul motocycliste dans une mer de camionettes et d’Acadiens.  Les toilettes étaient propres, le café chaud et le beigne frais. Que souhaiter de plus!

Continuant ma route, j’ai bifurqué à Bathurst pour reprendre la 11  jusqu’à Miramichi. Mon premier goulot d’étranglement a eu lieu sur le pont de Miramichi, des travaux majeurs bloquaient la circulation. Une seule voie d’accessible, le traffic contrôlé, une bonne dizaine de minutes arrêtés sur le pont à attendre le feu vert. J’ai mis la béquille au sol, arrêté le moteur et profité de la pause imprévue.

Après Miramichi, la circulation est fluide sur la 11 jusqu’à Moncton.  Je rejoins mes amis Wayne et Maryanne pour voir la marée de Fundy passer… Une vague de trois pieds qui passe devant nous!

Par la suite, une poutine au porc effiloché fumé dans un resto BBQ de la ville pour dîner et je termine ma journée avec mon pote Andy. On fait l’essai de quelques produits du terroir du Nouveau-Brunswick, puis le sommeil avant le prochain jour.

Bières de micros du Nouveau-Brunswick