Parcours weekend improvisés du Nord-Est

Confession: j’adore faire des trajets de dernière minute à l’improviste sur certaines de mes routes favorites.  Il y a un plaisir malin à redécouvrir les plus beaux trajets et j’aime bien prendre le temps d’arrêter visiter un petit commerce pittoresque ou une attraction qui a retenu mon attention lors de mon dernier voyage.

Ma prédilection pour les weekends tend à viser le nord-est des États-Unis, pour la proximité (j’habite le Suroît, la frontière américaine est à moins de 45 minutes de chez moi) ainsi que le coût – même avec le taux d’échange, l’essence et l’hébergement restent avantageux.

Voici quelques conseils:

  1. Ciblez votre région sur Google Maps et faites une recherche des hotels et motels le long de votre trajet. Faites aussi une recherche sur expedia.ca et comparez les prix.  Truc: si un hotel ou motel vous intéresse, appellez-les directement le jour de votre départ. Souvent, vous obtenez un rabais majeur, l’établissement souhaitant ne pas avoir de chambres vides.
  2. Faites le plein de devises américaines avant de vous déplacer. J’ai pris l’habitude de payer comptant dans les stations services et les restaurants, pour éviter les cas de fraude. Des amis ont vu leur cartes de crédit se faire « cloner » dans certains commerces, payer la nourriture et l’essence comptant évite ce désagrément.
  3. Si vous n’êtes pas déjà abonné à CAA Québec, prenez un abonnement et choisissez celui qui vous donnera la paix d’esprit. L’abonnement de base ne couvre pas une grande distance pour le remorquage. En cas de pépin, c’est mieux d’avoir une bonne couverture. J’ai vécu une défaillance électrique à Champlain NY, mon abonnement CAA m’a permis de faire ramener ma moto à mon détaillant sans problème – un remorquage qui, sans CAA, m’aurait probablement coûté presque $200.
  4. Prenez une assurance voyage. Sérieux. Les coûts médicaux aux USA peuvent vous ruiner rapidement. On ne souhaite jamais avoir de problème, mais  au cas où…
  5. Même si vous avez un bon GPS, ayez une carte routière des états que vous souhaitez visiter. Mon Garmin Zumo me fait occasionnellement des détours majeurs; parfois c’est pittoresque, d’autres fois cauchemardesque.